Faut qu’on se parle

La cuisine, chez nous, ce n’est pas seulement l’endroit où on prépare la nourriture, c’est aussi un salon, une salle à manger, un cabinet de travail et une tribune. […] Des idées et des projets fantastiques naissaient dans ces cuisines!  Svetlana Alexiévitch, la fin de l’homme rouge

Gabriel Nadeau-Dubois et son équipe (Jean-Martin Aussant, Maïtée Labrecque-Saganash, Claire Bolduc, Alain Vadeboncoeur, et tous les autres) ne se sont pas trompés en allant rencontrer le peuple dans sa cuisine. La cuisine québécoise n’a pas de micros cachés ni de bocaux d’oignons sur le bord de fenêtre, mais elle a de commun avec la soviétique de virer, certains matins de la fin de semaine, franchement communautaire. On la réinvestit lorsqu’à la trentaine, on fonde famille, et que le brunch entre amis devient le cadre inévitable de notre sociabilité parsemée de petits bas et de miettes à terre. Continuer la lecture de Faut qu’on se parle

Le frigo des ratons de Rosemont

On a retenu notre souffle : le maintenant très populaire frigo des ratons de Rosemont allait-il finir sa courte vie dans d’obscures trappes juridiques? Patrick Bodnar, fondateur du projet, a soulagé son auditoire de deux mille abonnés dimanche dernier en annonçant son déménagement. Le frigo de ruelle est mort, vive le frigo de rue – en attendant une probable nouvelle délocalisation, les pourparlers avec la mairie se font justement en direct, au téléphone, alors que je me rends sur les lieux rencontrer l’instigateur de ce beau bazar. Continuer la lecture de Le frigo des ratons de Rosemont

Lange Bleu

Ariane connaît les différences de vitesse d’absorption d’une goutte de pipi sur une surface en microsuédine ou en micropolar, et peut en déduire la probabilité de devoir crémer les fesses de votre bébé. Elle planche activement sur un nouveau prototype pour nouveau-né. On jase du rôle du liniment dans l’encrassage, de gousset intérieur et de la compétition entre velcros et boutons pressions. Bref, on parle la même langue, celle des couches lavables. Continuer la lecture de Lange Bleu

Choisir son cours de yoga

Le yoga est à la mode, ça ne vous aura pas échappé. Les studios pullulent en ville, les appellations en sanskrit ou en globish comme le « power yoga » brouillent les styles et le commun des mortels a de la difficulté à exercer son discernement quant aux compétences réelles du prof et aux bienfaits à tirer de la pratique tant les approches et la pédagogie peuvent varier. Je rencontre souvent des déçus du yoga qui ont déduit de leur première tentative que ce n’était pas pour eux, alors qu’ils n’ont simplement pas cogné à la bonne porte. Encore plus nombreux sont ceux qui se blessent dans un cours inadapté, trop rapide, ou manquant d’encadrement. Comment se repérer dans cette jungle vérolée par le marketing et les courants de mode? Quelques pistes de réflexion en dix points pour trouver le cours qui vous correspond : Continuer la lecture de Choisir son cours de yoga