Galeries

Palestine

Été 2014 – en mémoire de Stéphane Hessel et de tous les petits Gazaouis.

Insupportable. Je ne me rappelle pas avoir été à ce point envahie par cette sensation qui me coupe les jambes et fait déborder mon cœur par mes yeux. J’étouffe, je suffoque, et je me sens intolérablement seule.

Alors je vous appelle, je vous convoque, répondez-moi, je vous en prie : suis-je seule à pleurer devant chaque image de bambin mort porté par les bras de son père enragé? Continuer la lecture de Palestine